14 janvier 2012

Perte du triple A

 

Bonjour

Je parlais jeudi de la perte du triple A, et comme dit souvent ma voisine : « ça c’est fait ..»  

Chacun donnera ses explications : c’est la faute aux banques,  à la spéculation, à Sarkozy, aux dépenses des états incontrôlées, à la crise des subprimes, etc. Pour ma part  je suis lassé d’entendre toujours la même chose, sans que la plupart des gens ne comprennent les causes racines :

Aucune nation occidentale ne peut survivre économiquement sans subir un endettement exponentiel, si elle ne produit  pas elle même ce qu’elle consomme. Un point c’est tout ..

Encore une fois, la seule manière de s’en sortir serait de pratiquer la « légitime défense », contre les nations qui anéantissent l’occident par une monnaie artificiellement faible, ou par l’absence de règles sociales.  La France a perdu 1 million d’emploi en 10 ans et près du double en 25 ans, (j’ai pour ma part subi les premières délocalisations en 1987.)

Les règles de l’OMC nous interdisent toute forme de protectionnisme alors qu’elles contribuent au désastre mondial, en tirant l’humanité vers le bas par le capitalisme sauvage. Mais ce système va complètement s'autodétruire en moins de 10 ans, attachez vos ceintures, mais au fond ce sera pour le bien de l'humanité.

Ce n’est certainement pas avec la TVA sociale telle que proposée aujourd'hui, que nous allons être tiré d'affaire, car au contraire, il faudrait réduire la TVA pour les produits Français, en taxant parallèlement très fortement les importations en fonction de leur provenance, selon des barèmes à définir, ainsi que des critères écologiques et sociaux. Encore une fois, pourquoi produire à l’autre bout de la terre ce qui peut être fabriqué sur place, alors que les ressources de notre planète qui ont mis des millions d’années pour exister, seront consommées en quelques décennies. Encore une fois cela ne tient pas, nul besoin de voir l'avenir.

Certes l’Allemagne  s’en sort très bien grâce à son commerce extérieur (au ¾ européen, donc au détriment du reste de l’Europe..), un taux horaire qui descend parfois à seulement 4 euros de l’heure,(ce n’est pas très « social », le SMIC n'existe pas en Allemagne), un réel protectionnisme normatif, des patrons entrepreneurs et pas seulement financiers qui visent essentiellement le haut de gamme (qualité, robustesse, prestige), là où les chinois n’ont pas leur place, un patriotisme économique (qui n’existe pas en France), des relations entre syndicats et patronnât constructives,(permettant de trouver des compromis par des sacrifices mutuels lorsque les entreprises sont en difficulté…).                                                                                         

En France, une solution serait peut être d’utiliser systématiquement le référendum, par un système de vote sécurité via internet, afin de faire passer d'avantage de lois et décisions, ce qui permettrait d'éviter le rôle parfois destructeur de nos syndicats et politiques. Mais ce  n’est qu’un rêve pour plus de justice..

Bon WE

Posté par Alpha2 à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :