mercredi 11 mars 2020

Le COVID 19 résistera t'il à l'élévation des températures ?

Bonsoir

Le monde est en train de vivre un cauchemar.... Enfin pas tout à fait, puisque dans l'hemisphère sud, le virus ne se répand pas vraiment. Le nombre de cas le plus élevé est au Brésil avec 37 cas importés seulement actuellement, alors que des milliers de personnes sont contaminées dans l'hémisphère nord.

L'Australie est divisée puisque la seule partie touchée par le virus se situe au sud, donc près du pôle, où la température en journée est plus basse que dans le reste du pays (zone en vert sur la seconde image ci dessous), allant de 14°C à 20°C en ce moment . Aucun cas n'est par contre enregistré dans la moité nord du pays, où il fait plus chaud.

La carte des températures ci dessous montre d'ailleurs la zone chaude et sèche (hachurée en jaune), au dessus de 28°C en journée, qui correspond à la zone non contaminée (mis à part les cas importés).

Le COVID 19 est un virus respiratoire, susceptible d'infecter les poumons (dans certains cas), et qui a sans doute besoin de froid et d'humidité pour survivre et se propager, comme les autres infections respiratoires. On peut donc penser que l'élévation des températures sera favorable à son extinction temporaire, ce qui serait une très bonne nouvelle.

Sur le plan prévisionnel, la situation est délicate, car c'est précisémment lors du trigone exact Jupiter neptune, le 20/02/2020, que le virus a commencé à se répandre de manière significative hors de Chine. Et c'est seulement à partir de cette date, que les marchés ont d'ailleurs commencé à chuter.  Je pensais au contraire que le pic du virus serait atteint à cette date.

Nombre de cas hors de Chine à partir du 20/02/2020 (et début de la baisse des marchés) :

Internationalisation du Virus

J'ai maintenant du mal à voir ce qui pourrait vraiment arrêter le virus à très court terme... La prochaine oscillation du trigone Jupiter neptune, qui marque la fin de la phase séparante de l'aspect par lequel le virus s'est internationalisé , aura lieu seulement entre le 5 et le 7 Mai 2020. Cette période correspond également à une activation temporaire du sextile Neptune Pluton (de degré supérieur à l'aspect uranus neptune), par la conjonction Soleil Mercure, capable d'activer le sextile sur des orbes larges. 

Cependant le nombre de contaminés quotidiennement pourrait commencer à se réduire avec les bons aspects à venir très prochainement.

Et il est évident que les marchés ne rebondiront pas de manière significative, tant que le nombre de personnes contaminées quotidiennement sera toujours en phase d'accélération ICI

Pour exemple le SRAS, autre virus respiratoire de l'année 2003 : ICI

Carte Corona

Carte temperature

Posté par Alpha2 à 22:01 - - Commentaires [27] - Permalien [#]