Bonsoir (suite)

En observant le thème de E. Macron sur la seconde partie de son quinquennat, on voit que cette période sera très difficile, car elle n'aura absolument rien à voir avec celle actuelle qui a permis à E. Macron de devenir président. L'état de grâce se poursuivant encore quelques mois. Comme je le prévoyais déjà d'ailleurs, alors que F.Fillon était encore au top.

Dans le thème de la France, la conjonction très étroite entre Jupiter et Neptune est affligée par Saturne, ce qui donne cette propension du peuple à réagir, à se révolter, à chaque fois que Neptune est fortement affligée en mondial. Comme ce sera sans doute le cas, notamment en seconde partie du quinquennat de E. Macron.

De mon point de vue, le demi carré Uranus Neptune participera au mécontentement social, induisant une forme d'anarchie, tandis qu'il sera suivi d'un carré de jupiter Neptune et d'un demi carré entre Saturne et Neptune, allant dans le même sens.

Des similitudes avec Mai 68 apparaitront. Dans le thème de la France la conjonction jupiter neptune était affigée à cette époque par Pluton, tandis que Neptune en mondial était également affligée par Jupiter, Mars, et le soleil avec un aspect positif d'Uranus sur Neptune pour renforcer la réaction révolutionnaire. Durant la seconde partie du quinquénat de Macron cette conjonction Jupiter Neptune sere également affligée par Uranus. Les réactions de part et d'autre, du côté du peuple, comme du pouvoir seront brutales.

Certes la France doit absolument se réformer c'est un fait, car nous sommes parmi les derniers de la classe... Mais au fait, ces réformes déjà entreprises en Italie et en Espagne ont elles véritablement fonctionné ?...pas vraiment, car l'Italie a réduit son taux de chômage de seulement 1%, tandis que l'espagne est encore à 18.4% de chômeurs avec de plus en plus d'emplois très précaires.... Avant l'ouverture des frontières, l'Europe du sud ouest survivait déjà plutôt mal aux délocalisations externes (en Asie), alors que maintenant elle doit subir en plus les délocalisations internes dans toute l'Europe de l'Est, sans frontières, où les salaires sont très bas, et où la contrainte de l'euro est absente...

.. Qu'il est stupide de voir ainsi des pays aussi peu homogènes économiquement réunis dans la même cour !.. et où la France restera la moins compétitive au niveau des salaires, même après les réformes et ne pouvant s'auto ajuster par sa propre monnaie.  Mais tout est calculé finalement, car la mondialisation qui s'exerce au sein même de l'europe, consiste à l'asservissement progressif des peuples par quelques multinationales, toujours plus puissantes. C'est un processus destructeur, à la fois sur le plan économique et écologique, où l'argent prime désormais totalement sur l'avenir de l'humanité...

Mais il existe peut être encore un petit peuple sur cette terre, pleins de défauts, mais qui possède à la fois une véritable histoire, une véritable culture, capable de remettre en cause un tel processus, voire peut être de raisonner un peu ce monde auto destructeur :  la France...