Bonsoir,

Le CAC a finalement rejoint le bas de la fourchette avant de rebondir comme je le suggérais le 14 janvier. Il était cependant bien difficile de donner un timing très précis.

Le graphe ci dessous est expérimental, car il prend en compte un effet BCE possible. (thème du 01-06-1998).

D'ailleurs des bruits circulent à propos du montant du QE qui serait de "seulement" 500 milliards d'euros, soit un montant insuffisant pour relancer l'économie européenne. Selon les derniers chiffres, l'économie Allemande va plutôt bien, donc ce montant semble crédible.. Un autre bruit circule à propos des conditions imposées par l'Allemagne. Ainsi seuls les pays dont la note est maximale ou proche de l'être, pourraient bénéficier du QE. Les autres devant entamer les réformes dites indispensables. Sage décision des allemands ou pas ? ... Non car un tel manque de solidarité, risquerait tôt ou tard de mettre fin à l'Europe.

Hors si la zone Euro éclatait avec un retour aux monnaies nationales, le deutsche mark subirait exactement le même sort que le franc suisse, ce qui serait excellent pour les économies du sud de l'Europe, car le gâteau serait à nouveau partagé. Bref l'Europe doit devenir fédérale ou cesser d'être. Hors depuis que des pays ont intégré l'Europe avec un SMIC avoisinant les 150 €, cela devient compliqué, pour nous, car une concurrence déloyale s'est installée avec des frontières ouvertes, la faute à qui d'ailleurs ?..

Techniquement cela reste parfaitement haussier, mais l'intervention imminente de la BCE pourrait rapidement temporiser les ardeurs du marché.

2015-01-17_CAC