Bonsoir,

BNP Paribas se voit condamnée par la justice US à une amende titanesque de 10 milliards de dollars. Hors elle n'a pourtant fait que son business habituel, conformément aux lois et directives européennes. Cependant, en réalisant les transactions en dollars, BNP Paribas tombe sous le coup des lois américaines.. Certes, mais le dollar n'est il pas la monnaie d'échange internationale ?

L'embargo US sur l'Iran, Cuba, n'a aucune légitimité selon le droit international, mais il est typiquement américain de considérer que le monde doit se soumettre aux lois Américaines.  D'ailleurs entre parenthèses, l'attaque de l'Iran était au programme des US, après avoir pourtant provoqué la mort de 350 000 civils dans le pays voisin, sous prétexte de la présence d'armes de destruction massive qui n'ont jamais existé. Et là aucun sanction n'a été appliquée bien sûr...

De même, les banques US sont responsables de la crise des subprimes, ayant entrainé une crise mondiale sans précédent. Hors aucune banque US n'a été condamnée à une amende d'un montant aussi élevé. L'objectif est clair, il s'agit d'affaiblir, voir de détruire un concurrent gênant présent sur le sol US.

Mais cette menace de sanction (qui n'est pas encore appliquée) sera peut être un mal pour un bien. Elle permet de comprendre qu’il est nécessaire d'en finir avec l’hégémonie du dollar.. Et, finalement, pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, les relations transatlantiques entre les US et l’Europe ne sont peut être pas une bonne idée... Mais alors vraiment pas..

Voir également Nicolas Doze : ICI